Étirer ses cheveux sans chaleur : 3 techniques .

Hello,

Ayant les cheveux très frisés à crépus je les étire souvent. Dans le but d’avoir un peu plus de longueur, de pouvoir faire certaines coiffures mais aussi dans une optique « santé ». Car étirer ses cheveux a une influence sur l’état des cheveux.

Il est recommandé d’étirer les cheveux car cela réduit le risque de casse. Les cheveux afro sont le plus souvent de forme hélicoïdale (forme de ressort), chaque torsion, virage que prend le cheveu pour former le ressort est un point sensible de casse. Le fait d’étirer les cheveux réduit le nombre de torsions, donc le nombre de points sensibles, donc réduction du risque de casse ==> CQFD.

Etirer ses cheveux présente un autre avantage : dû à la forme hélicoïdale du cheveu afro, le sébum a beaucoup de mal a descendre le long de la fibre capillaire. C’est aussi pour cela que le cheveu afro est sec par nature. En étirant ses cheveux et donc en réduisant le nombre de torsions, le sébum s’écoule mieux et les cheveux tendent à être moins secs ==> CQFD bis.

Les cheveux sont aussi moins emmêlés et ça, c’est un avantage non négligeable.

Les 3 techniques ci dessous sont celles que j’utilise le plus souvent et ont des résultats différents et sont utilisés pour des occasions différentes.

1 – Des nattes :

Cette technique produit des ondulations (braidout). Les cheveux sont regroupés par mèches, ils sont ordonnés. Cela permet de mieux gérer le volume.
J’utilise cette technique après mon soin, pour faire sécher mes cheveux plus rapidement mais aussi lorsque j’ai envie d’avoir de belles ondulations.

Etirer 1

2 – Des choux

Cette technique étire les cheveux sans vraiment leur donner de forme, sauf un léger mouvement du fait qu’ils aient été enroulés sur eux même.
J’utilise cette technique lorsque je veux faire des chignons bas, ou lorsque je veux juste porter mes cheveux lâchés sans ondulations.

etirer 2

3 – Des torsades

Cette technique laisse encore moins de forme sur mes cheveux, c’est une sorte de blowout sans chaleur.

etirer 3

Pour un braidout maxi détendu, j’aime bien utiliser utiliser une combinaison des techniques 1 et 3 c’est à dire :

Veille au soir 1 : faire des torsades ou choux pour détendre
Lendemain 1 : Faire un chignon pour conserver la longueur obtenue par les torsades
Veille au soir 2 : Faire des nattes en hydratant et en tirant bien (pas trop non plus) sur les longueurs en nattant.
Lendemain 2 : Un braidout maxi détendu : c’est cette technique que j’ai utilisé pour me coiffer pour mon événement Curls and Locks Love le 17 mai 2014. Ci dessous une photo.

maxidetente

Voici une comparaison de la même coiffure sur cheveux étirés en fin de journée (donc un peu shrinkés) à gauche et cheveux étirés « vite fait » à droite lool. Entre ces deux photos il y a un peu plus de deux mois de différence ce qui veut dire que mes cheveux ont poussés mais pas tant que ça donc on voit bien l’effet cheveux étirés.

comparaison

Bisous.